Adèle Verlinden

4 juin 2021

Présente toi en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas ?
Je m’appelle Adèle Verlinden, je suis artiste-autrice, j’ai 28 ans, et je vis à Nantes avec mon chat Momo qui en a 56.

Quel est ton parcours artistique ?
J’ai étudié l’illustration à l’école Estienne à Paris puis aux Arts Déco de Strasbourg, d’où je suis sortie diplômée en 2016. Je fais des livres pour enfants, un peu de bande dessinée, des fanzines, des affiches, un peu de presse, de la peinture, beaucoup de chats, de chevaux, de filles, de paysages. J’aime raconter des histoires (longues) et dessiner des images plutôt évocatives, avec des symboles et beaucoup d’imaginaire.

Des artistes et des sources d’inspiration qui influencent ton style ?
Oui, tout plein ! C’est difficile de choisir alors je vais citer les peintres qui m’ouvrent le plus le cerveau quand je me plonge dans leur travail : Bonnard, le Douanier Rousseau et Matisse. C’est classique comme référence, mais je ne m’en remets pas !

Est-ce qu’il y a une technique, un support que tu préfères ?
La peinture à la gouache, sans hésiter.

Quelques mots sur l’illustration de cette collab’ avec Atelier Coton ?
C’est un gros chat qui m’est venu assez naturellement. Il reprend la composition d’un dessin que j’avait fait dans un carnet plus tôt dans l’année, et auquel j’avais envie de donner plus de place ! C’est très agréable de faire des images pour ce genre de projet et de support, quand on a assez de liberté pour pouvoir se laisser couler dans une atmosphère qui nous procure de la joie. J’espère que ça se ressent dans le dessin final.

Des projets à venir ?
Oui, malgré les expos annulées à cause de la crise sanitaire, je travaille sur deux livres qui me prennent tout mon temps : un livre jeunesse qui raconte une aventure avec une princesse déterminée et plein de chiens (à paraître au printemps aux Fourmis Rouges) et une longue bande dessinée (ma première officielle !) qui raconte une épopée fantastique dans un monde parallèle où tout est chat (à paraître aux éditions Biscoto plus tard dans l’année 2021). C’est long, ça donne des tendinites, mais ça vaut vraiment le coup !

Ton endroit préféré à Lyon ?
Euuuh… Je suis venue une seule fois, en sortie scolaire… c’était en novembre, il faisait un froid de canard, il y avait du vent, le ciel était gris… ça empêche un peu de se trouver un coin préféré ! La prochaine fois sera plus joyeuse !

Le son que tu écoutes en boucle en ce moment ?
Je me repasse en boucle les albums d’Adèle (19 et 21). C’est cathartique, j’adore.

Quelque chose à ajouter ?
C’est trop difficile comme question, alors je vais m’arrêter là.

La boutique Atelier Coton au Grand Hôtel-Dieu !

Lire l'article

Tiflex

Lire l'article

Nos dernières actualités

Des conseils, explications, derniers projets… tout ce qu’il se passe au sein de la famille Atelier Coton !